Vaccination avant de partir à l'étranger

17 mars 2020

La vaccination a préservé des millions de vies et évité des centaines de millions de cas d'infection. La vaccination permet d'immuniser les individus contre certaines maladies mais aussi de protéger les individus qui ne peuvent pas recevoir certaines vaccinations en raison de leur état de santé, ou les individus qui ne répondent pas à certaines vaccinations, en réduisant le risque de contamination. Plus largement, elle protège les générations futures des épidémies qui ont ravagé les dernières décennies, et contribue à l'éradication de certaines pathologies à réservoir humain, comme la variole (éradiquée depuis 1979), la polio et l'hépatite B, par exemple.

Pour préserver leur santé et celle de leur communauté, il est important que les voyageurs se protègent des maladies qui ont disparu dans leur pays d'origine mais qui persistent dans d'autres pays parce qu'ils n'ont pas pu développer une immunité naturelle contre elles.

La vaccination est l'une de ces mesures préventives, c'est pourquoi il est conseillé aux voyageurs de consulter avant le départ pour s'assurer qu'ils sont à jour avec les schémas de vaccination habituels et d'effectuer certaines vaccinations dites de voyage en fonction des pays visités ; et des conditions de séjour.

 

Il s'agit des vaccinations dites "de base" : obligatoires ou fortement recommandées, elles sont généralement inscrites dans le carnet de santé de chacun. Parmi elles, on trouve les vaccins contre les maladies suivantes :

 

  • Diphtérie, Tétanos, Polio (DTP),
  • Tuberculose (BCG),
  • encéphalite japonaise (vaccination à pratiquer pour les séjours à risque ou l'expatriation dans certains pays d'Asie ou d'Océanie),
  • encéphalite à tiques (pour les séjours dans les zones rurales ou boisées d'Europe centrale, orientale et septentrionale, du nord de l'Asie centrale, du Japon et de la Chine),
  • la fièvre typhoïde (pour les séjours de longue durée ou dans de mauvaises conditions dans des pays où l'hygiène est précaire ; le vaccin est particulièrement recommandé dans le sous-continent indien),
  • Les infections invasives à méningocoques (selon l'actualité dans les zones épidémiques),

Des vaccins qui ne sont pas forcément donnés dans l'Union européenne (vérifiez vos carnets de santé) :

  • Hépatite A (pays où l'hygiène est précaire, quelles que soient les conditions de votre séjour),
  • Hépatite B (séjours fréquents et prolongés dans les pays à forte ou moyenne prévalence de ce virus),
  • Influenza/grippe saisonnière (fortement recommandé pour les groupes à risques : malades chroniques, personnes âgées participant à un voyage de groupe ou à une croisière).
  • La fièvre jaune (vaccination contre la FJ ou pratique pour un séjour dans les zones tropicales d'Afrique et d'Amérique du Sud,

 

Le vaccin contre la fièvre jaune est le seul vaccin exigé par les règlements sanitaires internationaux (qui lient 196 pays pour limiter la propagation des risques de santé publique). 

Certains pays africains l'imposent comme condition d'entrée sur leur territoire (même si le voyageur ne fait que transiter par un aéroport). Si vous êtes vacciné contre la fièvre jaune, vous recevrez un certificat international de vaccination. Il est valable pendant 10 ans.

 

Selon l'état de santé, l'âge et les activités prévues par les voyageurs, d'autres vaccins doivent être effectués. Compte tenu des temps d'incubation des vaccins, il est fortement conseillé de se préparer plusieurs semaines à l'avance afin de prévoir un programme de vaccination, notamment dans le cadre d'une mise à jour. Les personnes âgées et les nourrissons étant des personnes à la santé fragile, les vaccins sont d'autant plus importants afin de ne prendre aucun risque.

 

La vaccination permet d'immuniser les individus contre certaines maladies mais aussi de protéger les individus qui ne peuvent pas recevoir certains vaccins en raison de leur état de santé, ou les individus qui ne répondent pas à certains vaccins, réduisant ainsi le risque de contamination.

 

Quelles sont les précautions sanitaires à prendre avant de partir à l'étranger ?

 

Avant de partir à l'étranger, il y a quelques précautions à prendre comme se faire vacciner lors d'un contrôle chez son médecin traitant pour commencer. Les personnes âgées et les nourrissons étant des personnes fragiles, les vaccins sont pour eux très importants, surtout avant de partir à l'étranger.

Il est très important de ne pas prendre de risques, certains pays hors d'Europe n'ont pas le même niveau de soins que le nôtre, c'est pourquoi il faut parfois se faire vacciner contre des maladies qui n'existent plus en Europe depuis plusieurs décennies. 

La vaccination vous permet d'éviter certaines maladies graves qui sévissent à l'étranger et de protéger la population locale et vous et votre pays des risques d'épidémie. Avant votre départ, vous devez vous informer et vérifier les vaccins utiles pour votre voyage.

Les risques réels peuvent dépendre de votre état de santé, de la situation sanitaire du pays visité, des conditions et de la durée de votre séjour.

 

 

Avant tout départ à l'étranger, vous devez vous informer, d'une part, sur les risques de maladie dans le ou les pays de votre voyage et, d'autre part, sur les précautions et les traitements à prendre pour éviter de tomber malade sur place ou à votre retour. Demandez conseil à votre médecin afin de vous assurer que les conseils donnés sont adaptés à votre situation particulière. Il n'existe pas de calendrier pour l'administration des vaccins commun à tous les voyageurs. Chaque calendrier doit être personnalisé et dépend du voyageur (âge, état de santé, historique des vaccinations, fréquence et nature des voyages...).

 

Informez-vous suffisamment tôt avant votre départ (entre 1 et 2 mois avant en cas de vaccination). La préparation d'un voyage est l'occasion de faire le point sur les vaccinations obligatoires et recommandées. Si vous êtes partiellement vacciné ou non vacciné, il convient de vous proposer ces vaccinations, en plus de celles nécessaires à votre voyage.

Pour le prix, dans la plupart des cas, le vaccin lui-même coûte moins de 100 euros dans la plupart des pays d'Europe, mais grâce à votre assurance maladie qui le couvre au moins à 50 % ou à votre assurance professionnelle.

 

Voici quelques exemples, sur la base d'une injection :

  • Rougeole-Rubéole-Oreillons (ROR) : 25 € Hépatite B : 26 €.
  • Influenza (la grippe) : 8 € Typhoïde : 32 €.
  • Diphtérie Tétanos Poliomyélite DT Polio : 19 € Fièvre jaune : 38 €.
  • Tuberculose : 30 € Encéphalite japonaise : 98 €. 

Selon l'"Organisation mondiale de la santé", à l'exception de l'eau potable, aucune mesure, y compris les antibiotiques, n'a eu un effet aussi important que la vaccination sur la mortalité et la croissance de la population mondiale. C'est pourquoi l'État insiste pour être à jour dans ses vaccins, non seulement pour voyager mais aussi pour la vie de tous les jours ainsi que pour lutter contre les maladies courantes comme la grippe. Vous avez maintenant toutes les informations à connaître avant de partir vivre dans un autre pays ou simplement si vous voulez voyager. N'hésitez pas à vous informer !